L’avoir dans le baba

 


 

 

L’avoir dans le baba, ça veut dire quoi ?

Se faire tailler la barbe ? Se faire avoir ? Ou cela désigne-t-il un acte sexuel ?

Tout le monde connaît le baba, ce gâteau moelleux à la pâte levée, rond avec un creux central. Il est généralement imbibé de sirop au rhum après la cuisson. J’ai lu aussi qu’il était autrefois imbibé de sirop de vin blanc au safran. Ce doit être excellent.

Dans le langage courant, nous trouvons plusieurs expressions avec le mot baba : “l’avoir dans le baba”, “en rester baba”, “baba cool”…

Elles n’ont pas toutes la même origine. Ni évidemment le même sens.

“En rester baba” viendrait du redoublement de la syllabe “ba” du mot “ébahi”. Cela n’aurait donc rien à voir avec notre gâteau. Si on voulait rester dans le domaine gourmand, on pourrait se référer à l’expression “en rester comme deux ronds de flan”. (Je le rajoute dans ma liste pour la liste F ?).

“Baba cool” quand à lui, vient de l’hindi “baba” qui signifie “papa  et de l’anglais “cool” qui veut dire “tranquille, calme”. Ah, le fameux “Cool Raoul, Tranquille Émile !”). Ce terme, bien connu de ma génération, fait référence à la génération soixante huitarde qui prônait “faites l’amour, pas la guerre”.

La bonne réponse est…

Des 3 propositions que je vous ai faites, c’est la deuxième qui convient. “L’avoir dans le baba”, c’est “se faire avoir”, se faire posséder. La troisième proposition nous éclaire un peu plus : dans la langue populaire, le “baba” a longtemps désigné le sexe féminin. Du sens propre au sens figuré, il n’y avait qu’un pas.

A bientôt pour notre prochain RV autour de la lettre C !

Laissez un commentaire