Bienvenue dans les aventures de Mikuy à Singapour.
Vous pouvez feuilleter et découvrir cette aventure en descendant pour parcourir les différentes pages de ce livre.

Bonne lecture...
Cliquez ici pour passer à la page suivante. Si vous êtes sur un ordinateur vous pouvez également utiliser les flèches du clavier ou la molette de la souris pour vous déplacer entre les pages.
 Singapour, ça te va ? J’ai dit « Bingo ! » Un anniversaire,
c’est jour de folie, non ?
Mon chéri a regardé les offres escapade du moment :
« Singapour, ça te va ? »
J’ai dit « Bingo ! »
Cliquez sur le téléphone
pour voir la photo
vol au départ de Nice
via Zürich
SuissAir Du Chocolat partout ! Vol au départ de
Nice via Zurich
Pour rejoindre la ville-Etat, il nous a fallu 13h30 de vol au départ de Nice via Zurich. On avait choisi SuissAir. Imaginez un peu le supplice pour Mikuy en escale à l’aéroport suisse : du chocolat !
Du chocolat partout ! En ballotins, en palets, en rochers, en orangettes, en macarons, en fontaine… Il y en avait jusque devant la porte d’embarquement !
Le petit carré, offert durant le vol, avait ouvert un gouffre…
Je passe sur le vol - en classe éco, c’est toujours trop long - et même les plateaux repas ne font pas passer le temps plus vite, même pour Mikuy. A 17 heures, heure locale, nous posions enfin le pied à Singapour et c’est là que commencent les aventures extraordinaires de Mikuy… Je ne vais pas vous raconter ce que tous les guides touristiques font très bien, non, et puis on l’a déjà fait sur notre page facebook. Je vais vous raconter Singapour vu par Mikuy…
Cliquez sur le téléphone
pour voir les photos
C'est parti !!!!!! Chewing-gum Métro C'est parti !!!!!

J’avais bien fait de laisser
mes chewing-gum à Nice…
Circuler dans le métro de Singapour est d’une facilité déconcertante : tout est fait pour fluidifier et simplifier les flux. C’est propre, extrêmement propre, climatisé, les publicités sont rares et belles, les voyageurs respectueux. Pas de tags, ni de déchets. Peut-être parce qu’il y est interdit de fumer, de manger et de boire. Pas question non plus de circuler avec du durian, ce fruit au goût délicieux, mais à l’odeur pestilentielle, interdit aussi dans les taxis et les hôtels. Il n’en fallait pas plus pour aiguiser la curiosité de Mikuy qui a testé pour vous… Cliquez sur le téléphone
pour voir les photos
Ils sont interdits sur le territoire. Pas envie de me faire embarquer, ni d’avoir une amende, ni de me faire bastonner, même si la punition, pour être supportable, peut être différée sur plusieurs jours... La police n’est, dit-on, pas du tout conciliante quand il s’agit d’infractions aux lois. La Ville-Etat a ses règles, vécues plutôt d’ailleurs comme de la prévention par les ressortissants. Et de fait, on se sent très sécure dans cette ville où les bijoutiers travaillent la porte ouverte… Dans le métro,
je me suis régalée
(au sens figuré)…
Food courts Echoppes Raie rôtie ! Je me suis farcie la raie rôtie ! A Singapour, on mange tout le temps, la faute au food courts, rassemblements d’échoppes autrefois ambulantes où on mange et on boit pour trois fois rien. Il y en a partout et même les millionnaires (1 personne sur 5 à Singapour) viennent s’y restaurer. J’y ai mangé libanais, indien, chinois, peranakan, thaï, japonais (etc) et bu des jus frais de drôles de fruits dans une ambiance haute en couleurs et riche en parfums. Raie rôtie, satay, chicken rice, chili crab, nasi lemak, dim sum, char kway teow : j’ai tout aimé. Les desserts par contre, on oublie ! Cliquez sur le téléphone
pour voir les photos
Gardens by the Bay Flower Dome Cloud Forest J’ai vu les arbres changer de couleur… Cliquez sur le téléphone
pour voir les photos
Je parle des célèbres Supertree des Gardens by the Bay, espaces récupérés sur la mer et véritable poumon vert de la ville. Ces structures en fer végétalisées hautes de 25 à 50m et reliées pour certaines par une passerelle au niveau de la canopée, sont équipées de panneaux photovoltaïques. Le soir de notre arrivée, elles se sont illuminées pour un son et lumière féérique dont les reflets venaient caresser le dos rond de deux gigantesques dômes en verre : le Flower Dome et le Cloud Forest, un complexe du conservatoire.
OVNI Marina Bay Sand Sky park J’ai aperçu mon premier OVNI… Enfin, c’est l’idée qui m’a traversé l’esprit à la vue du Marina Bay Sand, et surtout de son hôtel de 3 tours de 55 étages, au sommet desquelles on aurait placé un large plateau. D’un peu plus de 1ha, ce sky park, capable d’accueillir jusqu’à trois A 380, dispose d’une piscine olympique à débordement et d’une vue imprenable sur Singapour. Mikuy se la fera privatiser pour sa prochaine visite… Cliquez sur le téléphone
pour voir les photos
Bouddha Chinatown Temple Bouddha avait la dent, je le savais ! Cliquez sur le téléphone
pour voir les photos
Edifiée en relique, elle est exposée au cœur de Chinatown dans le Buddha Tooth Relic Temple où nous avons pu accéder une fois nos jambes couvertes. Mais je n’ai pas pu la voir d’assez près pour vous dire si Buddha était gourmand ou pas... La chambre des reliques abrite aussi d’autres reliques dont des brain relics soit des morceaux de cerveau !!! J’ai préféré compter le nombre des bouddhas exposés mais ça n’a pas marché ! Il y en avait des milliers… Audio Layer Plongez-vous dans l'ambiance
en cliquant ici
(N'oubliez pas de monter le son)
Super-héros Merlion Wonder Woman Je me suis hissée au rang des super-héros… D’abord, je me suis fait copine avec le merlion, mi-lion, mi-poisson, l’emblème de Singapour. Ensuite, j’ai posé à côté de Wonder Woman, Batman et Superman et personne n’a rien trouvé à redire. Vous non plus, j’imagine ? Cliquez sur le téléphone
pour voir les photos
Kali Temple Offrandes J’ai bu le café avec la déesse Kali… Cliquez sur le téléphone
pour voir les photos
C’était jour de fête pour la communauté hindoue quand nous sommes passés devant le Sri Veermakaliamman Temple dédié à la déesse. Ni une, ni deux, nous nous sommes déchaussés et j’ai couvert mes jambes pour pouvoir entrer. Les divinités étaient couvertes de guirlandes de fleurs, symboles de chance et de prospérité, ou arrosées de lait en guise d’offrande. Des hommes psalmodiaient au son d’instruments, les femmes étaient belles… On nous a accueilli et offert du riz au citron et du café au lait épicé. Mikuy a été séduite.
Pujat Tekka Center Marché Fruits et légumes J’ai mangé ma première fleur de gingembre au Pujat Tekka Center… Dans le quartier Little India, c’est LE marché d’épices, de fruits et de légumes (dont le concombre amer que j’achète sur le marché de la Libération à Nice). On y trouve aussi des poissons, des fruits de mer et des viandes découpées à la demande sur… des billots de bois !!! Ca grouille de monde, d’odeur et de couleurs. La fleur de gingembre que j’ai goûtée était encore en bouton et ressemblait à une tulipe. Les asiatiques l’utilisent râpée. Cliquez sur le téléphone
pour voir les photos
Fortune Fontaine Voeu J’ai convoqué la fortune !!! Cliquez sur le téléphone
pour voir la photo
Dans le quartier du CBD, Central Business District, où les tours se disputent la plus haute place, je suis allée à la fontaine. Oui mais par n’importe quelle fontaine : la fontaine de la richesse ! J’ai mis toutes les chances de mon côté, j’ai fait un vœu, touché l’eau de ma main droite et fait 3 fois le tour de la fontaine comme indiqué. Inspirée directement du mandala mais aussi très feng-shui (important à Singapour), je suis sûre qu’elle va me porter chance.
Gratte-ciel Ponts, jardins... Sons et lumières J’en ai pris plein les yeux… Gratte-ciel, temples, centres commerciaux, shophouses, ponts, jardins, canopées, sons et lumière : j’ai été séduite par cette ville entre modernité et tradition. Cliquez sur le téléphone
pour voir les photos
Association française
de Singapour
Armelle J’ai rencontré Armelle… Cliquez sur le téléphone
pour voir la photo
Expatriée convaincue, la belle dame est présidente de l’association française de Singapour. La mission : accueillir les nouveaux arrivants et faire en sorte qu’au bout de 6 mois, ils aient suffisamment d’amis pour se sentir bien à Singapour. Ses conseils nous ont été précieux et nous, on s’est senti bien tout de suite !
Laurent Bernard Chocolatier Tarte au chocolat J’ai mangé du chocolat… Les Singapouriens en raffolent malgré la chaleur et ils vont le déguster de préférence chez Laurent Bernard dans le quartier de Clarke Quay, comme je l’ai fait. Laurent se fournit en matière première en Provence, auprès de la chocolaterie de l’Opéra de Châteaurenard, le top du top ! Son dessert phare depuis 12 ans reste une très simple mais très goûteuse tarte au chocolat : évidemment, j’ai goûté… On y vient aussi pour le chocolat chaud et les thés précieux, une alternative très prisée à la consommation d’alcool, très contrôlée. Cliquez sur le téléphone
pour voir les photos
Audio Layer Ecoutez la minute du chef
Little India Tailleurs Veste Pour un peu, j’aurais troqué ma veste… Cliquez sur le téléphone
pour voir les photos
Les quartiers Little India ou Arab Street regorgent de tailleurs laborieux perdus au milieu de passementeries plus belles les unes que les autres et de tissus précieux. Hommes, femmes, enfants, chacun peut se faire habiller en quelques coups de ciseaux. Mais Mikuy sans sa veste rose, ce n’était même pas imaginable. A moins que…
David Senia Niçois Diplomatie J’ai rencontré le chef qui a nourri Donald Trump et Kim Jong-un… L’histoire se souviendra de cette rencontre historique entre les deux politiques et moi je me n’oublierai jamais le chef à qui a incombé la délicate mission de sustenter les deux parties. Car j’en suis sûre, David Senia a été le maillon gourmand de l’affaire ! Une cuisine au top, un savoir-faire, de la diplomatie et une générosité de coeur : nous l’avons rencontré, il avait tout pour lui, même les livres de Jacques Médecin et de la mère Barale. C’est un Niçois !!! Cliquez sur le téléphone
pour voir les photos
Audio Layer Ecoutez la minute du chef
Bertrand Raguin Taratata Bistrot Si je vous dis « Taratata…. »... Cliquez sur le téléphone
pour voir les photos
Vous penserez peut-être musique ou « Autant en emporte le vent ». Et bien non ! Pour moi, c’est foie gras, charcuteries d’exception, belles viandes d’Argentine, menus franchouillards, bons vins et cognac… ceux du bistrot éponyme de Bertrand Raguin. Ce Tourangeau, bon vivant et heureux de vivre, a été le premier Français à s’installer dans cette rue de Chinatown connue pour être autrefois la Red Light Road. Les choses ont changé. On y vient y faire bonne chère mais autrement… L’adresse figure aux meilleures places dans les guides. Audio Layer Ecoutez la minute du chef
C'est ça la vie de Mikuy... Vous me croirez si vous voudrez, moi j'ai trouvé que cette ville avait du chien !!! Cliquez sur le téléphone
pour voir la photo

Nous nous étions ratés à Singapour. Alors, on s’est rencontré au Mirazur, à Menton, chez Mauro Colagreco***…

Voir un chef deux étoiles Michelin s’agenouiller à ta table pour t’expliquer son plat signature en toute simplicité… Ca ne m’est pas arrivé souvent ! Julien est simplement adorable. Issu d’une famille de fermiers du Cantal depuis 4 générations, il sait apprécier les trésors que Dame Nature nous offre… et les sublimer dans le plus profond respect !

Ce jeune battant dit tout devoir à sa famille, et particulièrement à sa grand-mère Odette. « Elle m’a fait comprendre que cuisiner était une véritable preuve d’amour, capable de ravir le palais et le coeur, à condition d’y mettre ce petit supplément d’âme… Elle m’a surtout montré que la plupart des meilleurs plats étaient toujours conçus à partir des ingrédients les plus simples ». 

 

 

 

L’adresse du jour : Odette Restaurant, 1 St Andrew’s Road #01-04, Singapore 178957

Merci de liker les vidéo si vous aimez, de partager un max et surtout de vous abonner à ma chaîne YouTube pour savourer chaque semaine mes rencontres avec les chefs et mes petits biscuits gourmands ou rigolos (je parle de l’actualité gourmande pour les nuls !).

Belle journée à vous !

 

 

Et toujours cadeau : mon ebook culinaire gratuit avec ses 12 recettes réalisées avec mon ami MOF Jacques Rolancy : http://mikuy.fr/mon-ebook/

Ils sont Français. Ils ont monté leur entreprise – à Singapour, ça ne prend pas plus de 30 minutes -. Ils défendent l’excellence du produit et régalent leurs hôtes. Mikuy les a rencontrés…

 

 


 

Retrouvez-moi chaque samedi et dimanche

à 10h50

sur France Bleu Azur

 pour de nouvelles chroniques.

Imaginez une profusion d’étals gourmands où vous pouvez tout à la fois manger chinois, indien, vietnamien, thaï, malaisien, peranakan, libanais, japonais, mexicain, italien… Bienvenue sur les food courts de Singapour !

 


 

Retrouvez-moi chaque samedi et dimanche

à 10h50

sur France Bleu Azur

 pour de nouvelles chroniques.

Une bucket list, qu’est-ce que c’est…

On a tous des désirs au fond au coeur 💓

La baie de Villefranche, bucket list

La bucket list est là pour nous les rappeler quand le quotidien nous submerge. Il suffit de les écrire, dans un petit carnet, sur son téléphone, quand ça vous vient.

Ne jamais perdre de vue ses rêves 🌸, en faire des projets à réaliser, puis les vivre pour laisser place à d’autres : c’est ça la Vie 💥 !

Je vous confie quelques-unes de mes envies jetées comme ça sur le papier et vous invite à faire de même.

Partagez-moi vos rêves, ensemble, on va plus loin ❤️🌸

✌️✌️✌️✌️✌️✌️

 🧳 🧭  VOYAGES

– Aller passer une journée gourmande en Haute-Marne, rencontrer Takashi KINOSHITA, chef du restaurant du Château de Courban, visiter l’abbaye de Auberive
– M’offrir une croisière sur le Ponant
– Recharger mes batteries à Malte autour de plats typiques : pastizzi, hobz biz-zejt, figolli…
– Passer un week-end à Saint-Gervais Mont-Blanc pour prendre le tramway et tester toutes les nouveautés  de la station : bains, espace de glisse, bar brasserie « Le Mont-Joly ». J’en profiterai pour goûter les fromages de chèvres de Thibaut et enquêter sur le régime alimentaire de Loan Bozzolo , le champion de snowboard cross.
– Poursuivre mon Food Tour France et aller en Bretagne après la Côte d’Azur et la Franche-Comté
– Suivre le Cirque du Soleil au bout du monde
– Faire un tour du monde culinaire. Mon départ prévu pour le 4 juin dernier a été annulé pour cause Covid mais mes motivations restent les mêmes. Découvrez-les ici
– Commencer peut-être par la Martinique, hotspot de la biodiversité, et voir la Montagne pelée, la presqu’île de la caravelle…
– Retourner à Singapour (découvrez mon livre numérique gratuit ici)
– Rencontrer mes copines dont ByCoralieBlog sur le Salon des Blogueurs
– Aller faire le plein de beaux produits sur le salon Saveurs et Terroirs de Mandelieu

✌️✌️✌️✌️✌️✌️

☘️ 🌳 ECOLOGIE

– Adopter définitivement le Bee Wrap, l’emballage bio et 100% écologique.
– Ne plus jamais jeter mes fanes de légumes !!!
– Parler le plus souvent possible du mouvement « Food not Bombs »
– Dénoncer le sexisme en cuisine avec le site insta #jedisnonchef

✌️✌️✌️✌️✌️✌️

 📚 📖  LIVRES

– Faire connaître mes ebooks (sinon, ça ne sert à rien de les écrire)
– Faire des critiques des nouveaux livres de cuisine (podcasts ou vidéos ?)
– Ecrire un livre pour la Saint-Valentin
– Ecrire et chanter des chansons gourmandes canailles. J’hésite encore sur le style : jazz ou gospel (vous savez que j’ai fait partie du Nice Gospel Group à Nice ?)

✌️✌️✌️✌️✌️✌️

🤪🤪🤪 COMPLÈTEMENT FOOD

– Me faire enduire nue de chocolat
– Sortir d’un gâteau meringué comme dans les films américains
– Faire une mayonnaise en parapente
– Faire un atelier de cuisine érotique
– Dîner dans un téléphérique. Fait. À Auron. Voir le reportage ici
Chiper à Joël Robuchon la fameuse recette de la purée qui l’a rendu célèbre. Fait. La recette ici

✌️✌️✌️✌️✌️✌️

💄💋 EXPERIENCES

– Monter dans le MagicBus, la première auberge de jeunesse itinérante !
– Tester l’Iziboat, ce catamaran qui se monte en 15 minutes seulement et se pilote au joystick.
Manger dans le meilleur restaurant du monde. Fait (plusieurs fois même). Voir mes différents reportages ici et et les recettes du chef Mauro Colagreco ici et là.
– Aller manger à l‘Ultra Violet à Shangaï. J’avais rencontré son chef Paul Pairet à Monaco. Très sympa !
– Oser un Dinner in the Sky 
– Co-organiser et animer un salon de bouche professionnel. Fait. Gastronoma, à Cannes
– Faire partie de jurys de dégustations. Fait. A Nice (Agecotel), Monaco (CWS)

✌️✌️✌️✌️✌️✌️

👩‍🎓 🍷   APPRENTISSAGE

– Maîtriser l’anglais (pour mon tour du monde culinaire). L’espagnol serait un plus
– Créer des formations pour vivre une vie de digitale nomade (bientôt en ligne)
– Me perfectionner à la dégustation des vins et champagnes
-Passer mon permis moto (j’ai déjà le casque et le blouson 🙂
– Apprendre le reiki

✌️✌️✌️✌️✌️✌️

🚲 🥾 SPORT/BIEN-ÊTRE

– Rire beaucoup (jamais périmé)
– Continuer à privilégier une alimentation bio et végétarienne (idées de recettes ici)
– Reprendre le vélo – avec assistance électrique 🙂
– Pratiquer la biodanza (danse de la vie)
– Tester le steppaddle. Fait à Menton avec mon amie Marie pendant mon Food Tour Côte d’Azur.

✌️✌️✌️✌️✌️✌️

🎥  🚚  EQUIPEMENTS

– Je veux un drone pour faire de belles vidéos
– Trouver LE véhicule idéal pour mes déplacements (FoodTruck ? Camping-Car ?)

Ce jour-là, le chef Mauro Colagreco*** recevait son ami Julien Royer** de Singapour pour un dîner fantastique…

Merci de liker la vidéo si vous aimez, de partager un max et surtout de vous abonner à ma chaîne YouTube pour savourer chaque semaine mes petits biscuits gourmands ou rigolos.

Belle semaine à vous !

Et toujours cadeau : mon ebook culinaire gratuit avec ses 12 recettes réalisées avec mon ami MOF Jacques Rolancy : http://mikuy.fr/mon-ebook/

Mirazur

 

@ Les secrets de Wagner Spadacio, vice- champion du monde de sushis 2018…

@ 5 étoiles en cuisine : Mauro Colagreco, 3 étoiles Michelin, Mirazur, Menton, recevait Julien Royer, 2 étoiles Michelin, Odette, Singapour pour un dîner fantastique…

@ J’ai mangé au Grand Réfectoire de Lyon, la nouvelle table de Marcel Ravin, chef étoilé…

@ Et toujours l’actualité gourmande pour les nuls…

J’ai mangé japonais, mexicain, argentin, indien et sicilien dans le même repas…

J’aurais aussi pu opter pour une spécialité péruvienne, hongroise, singapourienne, tibétaine…

C’est simple, il y avait sur cette étape  du Festival suisse, à Lausanne, des délices du monde entier avec 50 stands issus de 30 pays.

Burgers, wraps, sandwiches, strudels, barbecue, riz, frites, plats en bol, ravioles, grillages, œufs ou hot dog… Il y en avait pour les carnivores ,les vététariens, les végans ou même juste les « desserivores ».

Ambiance…

Peruvian Bros Foodtruck Chef Falafel Budapest Lángos. Little Tibet 4 U Kumar Indian Food The Burgerland Suspiro Catering S&G Poushe Wok Star empanadas.ch Himalaya Burger Rockfood PankyWay Büffel Bill Delikatessen Zürich Lo Montagnon Oh my Greek Oh my Greek Lolly gaufre Royal Dutch Cocos OKOs オコス Mojito Lemon Switzerland Twist Veggie CH YummY Frozen Yogurt

Focus sur quelques gourmandises…

L’Okonomiyaki…

Littéralemment « okonomi » = ce que vous aimez ou voulez et « yaki » = grillé.

Ce plat japonais est composé d’une pâte qui enrobe un nombre d’ingrédients très variables découpés en petits morceaux et cuit sur une plaque chauffante.

Je l’ai d’abord testé en version légumes avec un topping au thon et au gingembre puis version poulet (ci-dessous).

Et pour éliminer, balade en ville…

L’Université-musée…

Une ruelle…

La Cathédrale…

La vache qui rit n’est finalement pas si loin…

L’orgue, splendide…

Détail d’une stèle du 13e siècle… Je savais bien que les licornes existaient !

Une vue époustouflante sur le lac depuis le beffroi. Evian est pile en face.

Philippe Brizet et Laurent Pizano vivent à Bordeaux…

 

Ne cherchez pas leur boutique : ils sont formateurs à l’Institut des Saveurs, Pôle métiers de bouche du CFA de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat. Mais enviez les jeunes qui étudient avec eux ! Ou inscrivez-vous !

Les deux compères ont décroché le titre de Meilleur Traiteur du Monde lors de la 6ème édition de l’International Catering Cup sur le salon SIRHA à Lyon*.  Coachés par Jean-Marie Gautier, Meilleur Ouvrier de France, ils ont affronté 11 équipes venues du monde entier. Dans le jury, quatorze Meilleurs Ouvriers de France : ça ne rigolait pas !

L’épreuve (sur 3 jours) comprenait quatre recettes, de l’entrée au dessert. Et c’est peu dire qu’elles étaient alléchantes : canard et foie gras, truite soufflée et sa sauce d’accompagnement, carré de cochon farci laqué et son cromesquis avec sauce et garniture; en dessert « Le chocolat – mangue en version entremets et soufflé »… Oui, un bon charcutier-traiteur sait TOUT faire ! C’est bien de les mettre à l’honneur.

Ca y est, j’ai faim…

*Devant les équipes de Singapour et du Luxembourg

Comment une entremetteuse culinaire occupe-t-elle son temps quand c’est l’été et que toutes les tentations sont là ? Mmmm….

 

 

J’ai été châtelaine d’un soir…

Eté 2018 -Le Cagnard

J’adore cette table gastronomique du Château Le Cagnard basé sur les Hauts-de-Cagnes : une ambiance intime, une belle vue sur le village et la mer et de délicieuses assiettes signées David Beauvais, un grand voyageur…

 

 

Je me suis fait la Plage du Park 45 à Cannes…

La belle Plage du Park 45...

Farniente, papote avec une copine et un poke-bowl fraîcheur… what else pour bien commencer l’été ? Je suis bien plus chanceuse que le chef Christophe Poard qui s’est cassé l’épaule mais qui ne s’est pas pour autant arrêté de travailler. Des fous furieux, je vous dis !

 

 

J’ai croisé un dromadaire…

C’était au début du cours Saleya, à Nice. Lui la canicule, il ne craint pas, sa bosse est pleine !

Dromadaire à la fenêtre

 

 

J’ai suivi les aventures de mon chéri en Malaisie

C’est ça notre truc, découvrir et partager 🙂

 

 

Je me suis bien régalée avec mes amies…

Eté 2018 - une belle salade

Salades délicieuses, beignets de fleurs de courgette, assiettes gourmandes et du rosé, bien sûr, avec ma copine modération.

 

 

J’ai célébré le 14 juillet à Saint-Tropez

Eté 2018 - St Tropez

Et j’en ai profité pour savourer la ville autrement…

 

 

J’ai poussé les portes de La Voile d’Or

Eté 2018 - La Voile d'Or

Et j’ai bien fait ! Ce lieu mythique abrite un paradis insoupçonné. Je ne suis pas la première à l’affirmer, F.S. Fitzgerald l’a dit aussi ! Le chef Georges Pélissier m’a régalée au déjeuner et j’ai bien profité de la plage privée. Je reviendrai un soir pour dîner, on m’a dit que c’était fameux !

 

J’ai invité ma maman à déjeuner à Agay…

Dans une jolie adresse, « Côté Jardin« , juste à côté de la plage. Avec sa belle terrasse ombragée, je l’avais repérée il y a bien 10 ans de ça sans avoir eu l’occasion de m’y arrêter. C’est fait ! Et c’est bon.

 

 

J’ai vu Nice sous un autre angle…

J’ai pris cette photo depuis le parc départemental d’Estienne d’Orves, à 10 minutes en voiture du quartier de la Libération. On y a vue sur la baie de Nice, sur l’aéroport sur les collines, bref, la totale !

 

J’ai aussi beaucoup lu car je ne fais pas que manger…

Eté 2018 - Livre polar

Ce polar m’a fait froid dans le dos et on y mange des drôles de choses… Pas sûr que j’aurais aimé être à la place de…

 

 

J’ai bouclé mon article pour la gazette de l’Association des Français de Singapour

J’y relate mon périple dans la Ville-Etat. Vous retrouverez également mon récit et un de nombreuses photos sur le site Mikuy.fr

 

 

Evidemment j’ai été fouiner dans les cuisines…

C’est un rituel quand je vais au restaurant, j’adore les coulisses, mais je me suis faite choper à chaque fois…

La première fois dans les cuisines du Cagnard à Cagnes-sur-Mer, la seconde dans celles de La Voile d’Or à Saint-Jean Cap Ferrat. Pfff… Mais aussi, pas facile de passer inaperçue en rose…

 

Je me suis faite coiffée par le meilleur coiffeur du monde…

C’est à dire le mien, au salon Karl Stébane, rue Lamartine à Nice. Lui c’est Stéphane. La prochaine fois, je me fais des mèches. Rose ou pas ? Aidez-moi…

 

J’ai fait une cure verte…

Avec tout ce que je mange, il faut bien que de temps en temps je détoxifie mon organisme : pour le reposer et le revivifier. Je vous donnerai tous mes secrets prochainement sur le blog d’autant que ça fait aussi mincir… Oh je vais me faire des copines ! Chouette !!!

 

Namaste