Pour Patrick Raingeard, « il n’y a jamais rien de fini… »

Patrick Raingeard, c’est un de mes chefs fétiches. Peut-être parce qu’on est Breton tous les deux. Sûrement parce qu’il fait partie de ces chefs aux fourneaux. Ils ne le sont pas tous.

J’ai eu le plaisir de le rencontrer et de faire son portrait pour le magazine parisien « L’Hôtellerie-Restauration » quand il a décroché sa première étoile Michelin à Monaco, étoile qu’il a regagné au Cap Estel où il officie aujourd’hui.

L’homme a travaillé auprès des grands noms de la cuisine française : Lenôtre, Jacques Maximin, Alain Passard, Joseph Delfin, Patric Hardy… Ses bases, solides, lui permettent aujourd’hui de laisser parler sa créativité et j’aime ça.

Un saumon fumé à sa carte ? Il n’a pas peur d’oser. Mais un saumon fumé à la Patrick Raingeard, c’est quelque chose ! Pour le savoir, faut essayer…