Mikuy vous donne ses trois meilleurs plans pour entrer dans la féérie gourmande de Noël…

Quand je suis arrivée dans la région en 1988, j’ai cherché vainement un endroit où dîner sur Nice le 24 au soir. Je sortais d’une séance au cinéma avec mes enfants (le dernier Walt Disney) et  – surprise ! – nous n’avons rien trouvé d’ouvert, pas même pour déguster un simple chocolat chaud et quelques douceurs…

Aujourd’hui, quelques établissements jouent le jeu. J’en ai sélectionné trois pour vous permettre de ne pas vous retrouver le bec dans l’eau : trois belles maisons avec des chefs amoureux des beaux produits de saison et qui savent ce que cuisiner veut dire… Je vous les livre dans l’ordre dans ma chronique sur France Bleu et aussi ci-dessous. Bon appétit !

Récapitulons :

Au Mas Candille, à Mougins, avec le chef David Chauvac

  • Amuse-bouche
  • Foie gras au naturel, fine gelée au Calvados et pomme caramélisée : mmmmm… l’esprit de Noël, sucré, tout en rondeur et parfumé comme il faut…
  • Bonbon de sole – Imaginez un filet roulé comme un bonbon et doré… -, étuvée de carottes – des carottes de sable, sans bois, rouges, tendres des pieds à la tête…- et citron, émulsion verveine
  • Noisette d’agneau, capoun de blettes aux oignons confits et pignons de pin – l’esprit de la Provence cher au chef, confit d’oignon comme une pissaladière – 
  • Fondue de Brillat Savarin, mouillette à la truffe – oh la bonne brioche maison à la truffe – J’adore ce concept qui propose de manger le fromage autrement…
  • Cube chocolat Jivara et caramel, croustillant aux amandes – la cerise sur le gâteau du chef pâtissier Olivier Roth.

Tarif : 165€/personne, comprenant une coupe de champagne en apéritif, 4 verres de vin, eaux minérales, café ou thé

Infos pratiques : https://www.lemascandille.com/fr/

 

Au Rolancy’s / Les Viviers avec le chef MOF Jacques Rolancy

  • Amuse bouche
  • Foie gras de canard à la gelée de vin chaud, morceaux de poires macérés aux épices, tuile au sucre – On goûte pleinement le foie gras, particulièrement rare cette année, dans son habit de Noël épicé.
  • Au choix
    • Pavé de bar sauvage rôti – c’est la pleine saison et l’opportunité de disposer de grosses pièces  et coussinet de céleri aux épinards iodés, jus de moules foisonné au safran – une délicieuse farce à base d’épinard, céleri branche, gingembre et moules insérée dans une pâte à ravioles…
    • Suprême de chapon contisé aux truffes noires (tuber melanosporum 1%) – pour les non-initiés, contisé signifie que la truffe est glissée sous la peau – et cervelas – petit boudin – au jus coraillé – aux saveurs de homard-, légumes du pot-au-feu, sauce fleurette. Pour info, sachez aussi que la truffe, en raison du manque d’eau cette année, a vu son prix augmenter de façon éhontée pour une qualité pas toujours au rendez-vous. Mais nos chefs ont l’oeil…
  • Pré-dessert
  • La bûche de Noël aux myrtilles et aux mûres, crème glacée au Jivara – une bûche fruits rouges de montagne au bon chocolat au lait Valrhona

Tarif : 70€/personne

Infos pratiques : http://www.les-viviers-nice.fr/fr/

 

Pastry Plaisirs : le menu de Louis Dubois à emporter

Pour ceux qui voudraient profiter du cocon de la maison sans se casser la tête à cuisiner, j’ai trouvé la formule idéale : le menu à emporter ! Une initiative développée par l’excellent chef de Pastry Plaisirs depuis 3 ans suite à la demande de ses clients.

  • Pâté en croûte Richelieu est son coeur foie gras volaille, pistaches grillées) – un pâté de fête avec un insert de foie gras de la maison Ghibaudo-Pottier et agrémenté de volaille et fruits secs. Servi avec une compotée de coings et à compléter par de la roquette pour la fraîcheur…
  • Au choix  – et à cuire minute pour la pièce principale :
    • Filet de bar, petits légumes mousseline de céleri rave et une sauce au safran bio de l’arrière-pays niçois – en provenance de La Cabane à safran de Venanson : Louis Dubois ne jure que par les petits producteurs locaux !
    • Filet de veau origine France, gratin dauphinois, chanterelles en persillade, fond de veau du chef – avec des parures de veau, pas de la poudre !!!

Livré sous-vide et à réchauffer au bain marie, à la casserole, au four pour les garnitures.

Sans oublier le dessert, au choix : 

  • Bûche du chef – 4 portions minimum
    • Bûche glacée au chocolat et noisette – mmmm…. la bonne glace chocolat noir à 85% de chez Michel Cluizel = on parle ici de vrai couverture, pas de poudre ! Et d’une texture onctueuse renforcée par celle de la noisette du Piémont…
    • Bûche glacée yaourt et fraises du pays – toutes les saveurs de la fraise mara des bois de chez nous, ici, à La Gaude !

Le chef mise ici sur une touche de fraîcheur et l’excellence d’une glace artisanale dont il le secret. Pour la mâche du biscuit, il a son truc : il ajoute des amandes… Et quand il vous dit qu’il y a du fruit, c’est qu’il y en a : 70% minimum !!! Livrée dans sa boite isotherme.

  • Cannelé – pour accompagner le café ou l’infusion qui prolongera ce doux et savoureux moment 🙂

Tarif : 40€/personne – commande avant le jeudi 21 décembre –

Infos pratiques : http://pastryplaisirs.com/