C’est vendredi. Envie de bien commencer le week-end. J’ai filé sur Mougins pour profiter de l’afterwork du Mas Candille…

La persévérance paye. Rien de tel que des sms laconiques pour aiguiser ma curiosité, genre « Je vous donne rendez-vous pour la plus belle soirée latino au Mas Candille » ou « Osez les couleurs à l’afterwork du Mas Candille ». C’est la présence de Alain Illel, ancien Directeur de théâtres à Paris et consultant en relation humaine, qui m’a motivée avec un atelier d’improvisation. 

Sauf qu’une fois sur place, je me suis laissée happée par d’autres sirènes : notamment les filles de l’Office de Tourisme de Mougins et les musiques de DJ Ben, l’animateur de la plage du Gotha. Et je me suis rendue compte que j’avais soif et faim…

A défaut de monter sur les planches, je les ai croquées !

La planchette tarama caviar et ses blinis (10€) a recueilli un 18/20 (20, c’est pour le bon Dieu et 19, c’est pour moi !).

planche tarama caviarLa planchette saumon (8€) était bien aussi. Les tranches auraient méritées d’être prédécoupées pour être plus faciles à déguster. Mais je dois dire que pour les gloutons et les adeptes des belles bouchées, c’est parfait !

la plache saumon, afterwork Mas candilleLa planchette de charcuterie qui suivait (8€) n’a pas fait un pli non plus, avec ses cornichons croquants. J’aurais quand même apprécié une belle baguette avec. Bon d’accord, c’est un afterwork mais j’ai le droit de préférer la baguette aux petits pains, non ?

planche charcuterie afterwork mas candille

IN VINO VERITAS

A la carte des vins, des bulles et les 3 couleurs. J’ai carburé au Blanc avec un Chablis (9€ les 12cl) et un IGP Méditerranée (5€) juste avant que Giuseppe Cosmai, le directeur du Mas Candille, ne fasse sauter le bouchon d’un Prosecco Astoria. Je ne sais plus si c’était avant ou après le « you can leave your hat on » de  Joe Coker mais l’ambiance était chaude !

Giuseppe Cosmai sait parler aux femmes !

Pendant que je dansais (j’adore ça !), l’heureuse personne qui m’accompagnait – un vrai bec sucré – lorgnait sur les mignardises : « petite pâtisserie servie en assortiment à la fin d’un repas » selon le Larousse. Je ne sais pas à quoi elle s’attendait mais elle a été déçue. Moi, j’ai adoré la pâte de fruits et les fou-rires, le plaisir d’être là, dans ce paradis terrestre…

planche dessert afterwork mas candille

Je reviendrai…

1/parce que j’adore le cadre, la belle Dame du Mas, la piscine et la vue nocturne imprenable sur Grasse.

2/parce que l’ambiance est géniale.

3/parce que j’aime ce genre d’initiatives chics et décontractées.

4/parce que ce n’est pas moi qui ai gagné l’essai en Aston Martin mis en jeu par la succursale éponyme du Cannet, partenaire de la soirée, alors que c’est ma voiture fétiche…