Pourquoi j’aime ce plat de chez Franchin…

Le poulpe, cuit juste comme il faut – et c’est rare – offre un moelleux incomparable, gentiment bousculé par l’élasticité tendre des tentacules. Les pommes rates légèrement colorées apportent une touche légèrement croquante et beurrée. Le chorizo rôti apporte un côté terroir au plat rehaussé – nous sommes en Méditerranée – par des condiments niçois, cébettes fraîches, câpres et olives. De bons produits, une cuisine simple pour un très beau plat : celui d’un artisan-restaurateur aux fourneaux, Antoine Gandon.

Restaurant Franchin, 10, rue Massenet, 06000 Nice. Tél. 04 93 87 15 74

En savoir plus : http://franchin-nice.wix.com/franchin#!la-carte/c1i8r