Qui sur la Côte ne connaît pas Christian Cottard ? Le chef pâtissier qui exerce à Antibes nous parle de la profession.

Alors oui, être pâtissier, c’est un vrai métier avec un objectif de production, des compétences, de l’expérience. La pâtisserie, nous dit-il, est une compétence complémentaire à celle de la cuisine et le chef pâtissier a ses lettres de noblesse, ses raisons d’être et de partager.

On se souvient de sa boutique dans le Vieil Antibes, à deux pas du salon de thé de sa compagne. Ensemble, ils ont décidé un jour d’ouvrir sous le même toit une pâtisserie restaurant salon de thé et une école de pâtisserie. Il fallait se délocaliser, ils en ont assumé les risques et fait d’une vieille bâtisse squatée un paradis pour gourmets.

On y retrouve l’esprit Cottard : une vraie maison, de vrais gâteaux, une vraie personnalité, un vrai moment de partage. Christian Cottard respecte les origines de la pâtisserie et ne s’inscrit ni dans l’éphémère ni dans les effets de mode.

Très attaché au partage des savoirs, il a ouvert à l’étage de sa maison une école de pâtisserie. « Dans une époque où on zappe, je veux entériner les choses qui nous ont été données et transmettre. Le client le mérite ».