Mes 10 adresses gourmandes du moment sur la Côte ? On va se la faire « style réac »… Un mot, un resto !

D’ailleurs c’est souvent comme ça que ça se passe quand je dis quelle est ma profession :

« Journaliste et blogueuse culinaire ?  Super ! Alors, vous devez connaître tous les bons restos ? « …

Oui je connais (presque) tous les bons restos, bistrots, plages, bars, caves à vins. (Pour ceux qui seraient passés aux travers des mailles du filet, je compte sur vous pour me les signaler). Et je me suis rendue compte que ce que les gens attendaient, c’était que je leur donne une liste… pour comparer avec ce qu’ils connaissent déjà, pour se rassurer peut-être, parce qu’un nom c’est facile à retenir quand il est associé à un mot précis. Ou pour d’autres raisons qui leur appartiennent.

Alors, pour moi…

 

Un bon poisson…

C’est sans hésitation au Bistrot du Port  à Golfe-Juan où les frères Alliéni se sont faits une spécialité du poisson sauvage à des prix imbattables.

 

Et aussi au Rolancy‘s, à Nice, où le chef Jacques Rolancy, MOF, achète directement la marchandise auprès des pêcheurs bretons.

 

 Une bonne viande…

Je me cale confortablement sur la Plage 45, à Cannes, design cubain, et je me le fais à la russe en commandant du boeuf de Kobé, la viande la plus chère au monde…

 

Végétariens, végétaliens, adeptes du bio ou du sans gluten…

Mes amis ne jurent que par Laurent Bunel, chef de la table du Carlton, à Cannes, depuis que je leur ai présenté ce pionnier du « détox ».

 

S’encanailler…

C’est au Bistro du Clos de Daniel Ettlinger, au Rouret.

ou au Bistrot Saint-Sauveur  de Claude Sutter, au Cannet.

Quand je veux remettre de l’ordre dans mes idées. Ou pas…

Je vais à Falabrac Fabrik, le café-cantine associatif du Vieux-Nice, me restaurer ou m’abreuver avec des produits locaux de saison et bio, à des prix très abordables. Jusqu’à la mi-juillet seulement. Ensuite, c’est fini…

A la Falabrac fabrik, Nice

 

Une virée en montagne…

Je ne l’envisage pas sans une pause gourmande à Oh Trois cèpes, le restaurant-épicerie d’Orlane Lautard, à Annot. La maison propose des produits locaux venant d’une soixantaine de fermes locales.

 

S’initier à la dégustation du vin

C’est indiscutablement au Bivouac, à Cannes, où Laurent&Laurent font cohabiter l’excellence d’un service de sommellerie haut de gamme avec le confort d’une maison d’amis.

S’offrir une douceur avant la sieste

Je file au Royal Riviera, à Saint Jean Cap Ferrat et je déguste sans modération les pâtisseries de Marc Payeur au bord de la piscine.

 

Bonne dégustation !

Et faites-moi part de vos retours d’expérience.